L’islam, une civilisation marquante (partie 1 de 2): Introduction

  Le péché originel (partie 2 de 2).. | Page d'accueil | L’islam, une civilisation marquan.. 

Description : Déclarations de plusieurs savants et intellectuels non-musulmans à propos de l’impact majeur de la religion islamique sur la civilisation.  Partie 1: Introduction.

 


L’islam qui a été révélé à Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) est la continuité et le point culminant de toutes les religions révélées précédemment.  De ce fait, il s’applique en tout temps et à tous les peuples.  Ce statut de l’islam est étayé par plusieurs preuves éclatantes.  Tout d’abord, à part le Coran, il n’y a aucun autre livre révélé, en ce monde, qui ait conservé la même forme et le même contenu que ceux dans lesquels il a été révélé.  Ensuite, aucune autre religion, ne prétend, de manière convaincante, fournir des directives universelles qui touchent tous les aspects de la vie humaine et qui peuvent s’appliquer à toute époque.  L’islam s’adresse à l’humanité dans son ensemble, et offre des directives de base à propos de tous les problèmes humains.  De plus, il a été éprouvé avec succès pendant mille quatre cents ans et renferme toutes les potentialités d’établir une société idéale, comme cela a été le cas sous la gouverne du dernier des prophètes,  Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).

Que le prophète Mohammed ait pu amener même ses ennemis les plus aguerris vers l’islam, sans disposer de ressources matérielles adéquates, tient du miracle.  Des adorateurs d’idoles, des gens qui suivaient aveuglément la voie corrompue de leurs ancêtres, des instigateurs de vaines rivalités tribales, piétinant la dignité humaine et versant le sang pour un rien se sont transformés en une nation, la plus disciplinée qui ait jamais vu le jour, sous la direction de l’islam et de son Prophète.  L’islam, en déclarant la bonté et la droiture comme seuls critères de mérite et d’honneur, leur a permis d’accéder à une spiritualité élevée et à la dignité humaine.  L’islam, en édictant des lois et des principes de base en conformité avec la nature humaine, a façonné leur vie sociale, culturelle, morale et commerciale.  Comme la nature humaine ne change pas, ces lois sont applicables à toute époque.

Il est très malheureux que l’Occident chrétien ait considéré l’islam comme une religion rivale, au lieu d’essayer, de manière sincère, de comprendre le succès phénoménal dont l’islam a bénéficié dans sa première période.  Au cours des siècles des croisades, cette tendance s’est accentuée jusqu’à prendre beaucoup d’ampleur, et un nombre impressionnant de livres et d’œuvres littéraires furent produits pour ternir l’image de l’islam.  Cependant, l’originalité de l’islam commence à être dévoilée par des chercheurs et penseurs modernes dont les observations objectives et courageuses invalident toutes les accusations des soi-disant orientalistes au militantisme aujourd’hui reconnu.

Nous fournissons ici quelques observations sur l’islam faites par des chercheurs et penseurs des temps modernes qui ne sont pas musulmans.  La vérité n’a pas besoin qu’on plaide pour elle, mais la propagande insidieuse et prolongée contre l’islam a créé une grande confusion, même dans les esprits des libres penseurs et des chercheurs objectifs.

Nous espérons que les observations qui vont suivre contribueront à amorcer une évaluation objective de l’islam.

Canon Taylor, texte lu devant la Church Congress à Walverhamton, le 7 octobre 1887.  Cité par Arnond dans The Preaching of Islam, pp. 71-72:

« Il (l’islam) a remplacé le monachisme par la virilité et la bravoure.  Il donne espoir à l’esclave, il apporte la fraternité à l’humanité et il reconnaît les aspects fondamentaux de la nature humaine. »

Sarojini Naidu, cours sur  « The Ideals of Islam » (les idéaux de l’islam).  Voir   Speeches and Writings de Sarojini Naidu, Madras, 1918, p. 167:

« Le sens de la justice est l’un des idéaux les plus merveilleux de l’islam, car  lorsque j’ai lu le Coran, j’y ai trouvé ces principes dynamiques de la vie, une éthique pratique – et non mystique – de la conduite quotidienne de la vie parfaitement adaptée au monde entier qui nous entoure. »

De Lacy O‘Leary, Islam at the Crossroads, Londres, 1923, p.8:

« L’étude de l’Histoire révèle cependant que la légende des musulmans fanatiques déferlant de par le monde et imposant l’islam par l’épée à des races conquises est l’un des mythes les plus extraordinairement absurdes que les historiens aient jamais colportés. »

H.A.R. Gibb, Whither Islam, Londres, 1932, p. 379:

«  Mais l’islam a encore des services à rendre à la cause de l’humanité.  Après tout, sa situation géographique le place plus proche de l’Orient que l’Europe ne l’est elle-même, et il possède une magnifique tradition de coopération et de compréhension interraciales.  Aucune autre société n’a eu autant de succès et ne dispose d’une feuille de route similaire pour unir, dans une égalité de statut, d’opportunités, et de liberté d’entreprendre autant de races variées de l’humanité… L’islam a encore le pouvoir de réconcilier des éléments en apparence irréconciliables de race et de tradition.  Si jamais les oppositions des grandes sociétés de l’Est et de l’Ouest venaient à être remplacées par la coopération, la médiation de l’islam serait une condition indispensable.  L’islam apporte, dans une grande mesure, la solution au problème auquel l’Europe fait face dans sa relation avec l’Orient.  S’ils s’unissent, l’espoir d’une solution pacifique en sera grandement renforcé.  Mais si l’Europe, en rejetant la coopération de l’islam, le pousse dans les bras de ses rivaux, le résultat ne peut être que désastreux pour les deux parties. »

G.B. Shaw, The Genuine Islam, Vol. 1, No. 81936:

« J’ai toujours porté en haute estime la religion de Mohammed à cause de sa merveilleuse vitalité.  C’est la seule qui me paraît posséder cette capacité d’assimiler les phases changeantes de l’existence.  Ce qui la rend attrayante à tous les âges.  Je l’ai étudié – cet homme merveilleux – et à mon avis, loin d’être un antéchrist, on devrait plutôt l’appeler le Sauveur de l’humanité.  Si un homme tel que Mohammed était à même d’assumer le leadership absolu du monde moderne, il réussirait à en résoudre les problèmes et à lui assurer la paix et le bonheur qui lui manquent tellement.  J’émets une prophétie à propos de la foi de Mohammed : qu’elle sera acceptable à l’Europe de demain tout comme elle commence à être acceptable à l’Europe d’aujourd’hui. »

  Le péché originel (partie 2 de 2).. | Page d'accueil | L’islam, une civilisation marquan.. 



Ajout� le 14/2/2010 11:00
Categorie reserved to connected users
Poster un commentaire

Quran Search

Listen to Quran


| Contact author |